Montre en or émaillé à duplex signée ‘Ilbery…

Lot 145
20 000 - 25 000 €

Montre en or émaillé à duplex signée ‘Ilbery…

Montre en or émaillé à duplex signée ‘Ilbery London 2295', vers 1815.
Cadran en émail blanc, chiffres romains pour les heures, arabes pour les quinze minutes, aiguilles en or, secondes au centre, verre à pression ; mouvement en laiton doré entièrement ciselé et travaillé à jour, barillet suspendu, échappement duplex, balancier à cinq bras en acier, spiral en acier bleui, contre-pivot en diamant, vis en acier bleui, cuvette à ressort gravée et guillochée ; boîtier en or, le fond en émail polychrome représente un soldat se séparant de sa femme et de son enfant (petit accident sur le bord à 2 heures, quelques légères rayures), lunettes serties de demi-perles, carrure et pendant en champlevé émail bleu clair et bleu foncé à décor géométrique. D. 58 mm.
Avec une clé rectangulaire en laiton portant sur l'envers l'inscription ‘Alex Ross & Co' et sur le revers la même inscription en caractères chinois.
La famille Ilbery ou Ilbury, John (vers 1751 - ? vers.1820), William (? - 1852), James ( ? - 1839), est généralement considérée comme à l'initiative de la ‘montre chinoise' en adaptant des modèles anglais et français déjà existants au goût chinois et en les fabriquant avec le plus de soin et de luxe possibles. Actif à partir de 1772, John Ilbery semble avoir été influencé par les produits de William Anthony pour la décoration de ses montres, et par le calibre ‘Lépine' dont il adopte le barillet suspendu. Basés à Doughty Street, Londres, les Ilbery faisaient néanmoins fabriquer une importante partie de leurs mouvements, richement décorés, en Suisse et en particulier à Fleurier où ils étaient en étroite collaboration avec les Bovet. Pour les boîtiers de leurs plus belles montres, ils faisaient appel aux peintres sur émail de Genève, en particulier à Jean François Victor Dupont et à Jean-Louis Richter.

Le cadran et le mouvement de cette montre, ainsi que le décor émaillé du pendant, sont presque identiques à ceux des montres numérotées de 6135 à 6138. Le décor du pendant est également proche de celui du numéro 7241. Ces trois montres font partie de la collection du Musée Patek Philippe.

Alex Ross & Co était une société britannique de garagistes et de revendeurs d'automobiles établie à Hong Kong qui proposait également un service de location de voitures au début du XXe siècle. On connaît au moins une autre clé publicitaire Alex Ross & Co..
Nous remercions le dr ian White pour son aide.
Voir son ouvrage:
The Majesty of the Chinese-Market Watch (Antiquarian Horological Society), London 2019.
Voir la reproduction du cadran en couverture du catalogue.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue