Clavecin français double courbe à un clavier... - Lot 106 - Chayette & Cheval

Lot 106
Go to lot
Estimation :
60000 - 70000 EUR
Result without fees
Result : 60 000EUR
Clavecin français double courbe à un clavier... - Lot 106 - Chayette & Cheval
Clavecin français double courbe à un clavier de cinquante touches, seconde moitié du XVIIe siècle. Les lettres ‘ALF' figurent à plusieurs reprises sur le papier imprimé d'une scène de chasse au cerf faisant le pourtour de la caisse de résonance, au dessus de la table d'harmonie. Nous pouvons établir l'identification du monogramme «ALF» comme étant celui d'Antoine Lefèvre. La comparaison a été faite avec l'inscription «Faict a Toloze par Antoine Lefebvre 1678» figurant sur l'épinette d'une collection privée (voir Boalch). L'instrument est peint de fleurs sur fond vert, le piétement à tiroir latéral est également peint en vert. Les charnières sont postérieures. La face interne du couvercle, le pourtour du clavier, le portillon et la planche de nom sont peints en vermillon à filet gris clair orné de feuillages. La table d'harmonie (d'origine) est peinte de fleurs polychromes, un perroquet au plumage rouge fait face au claveciniste. Le chevalet et le pourtour de la table d'harmonie sont soulignés de fins ramages bleus. La rosace, probablement en parchemin à l'origine, est peinte d'un soleil or sur fond noir, faisant face au claveciniste (non d'origine). Le clavier est en placage de bois noirci, les frontons sont trilobés et les feintes en placage d'os. L'étendue du clavier est de 50 touches S-1 (Sol-1/Si-1) à Ut 5. Deux jeux de 8'. Longueur, 153 cm; Largeur: 75,5 cm; H. de caisse: 17 cm. Restauré, en état de jouer (pièces d'origines conservées). Antoine Lefèvre (v. 1644-1709), facteur d'orgues et de clavecins, né à St-Omer en Artois, s'établit à Toulouse (1676-1681), puis à Bordeaux (1682-1707) où il travaille sur au moins cinq orgues. Il meurt pendant la construction d'un nouvel orgue pour la ville de Bagnères-de-Bigorre. Le clavecin présenté ici est l'un des trois instruments à cordes pincés connus de Lefèvre, les deux autres étant l'épinette en aile de 1678 (collection privée) et un virginal de 1676 dont la localisation
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue