Montre à virgule décimale en argent signée...

Lot 202
Aller au lot
4 000 - 5 000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 42 000 EUR

Montre à virgule décimale en argent signée...

Montre à virgule décimale en argent signée (cadran), ‘A de Elyor’, (mouvement, anagramme de Leroy), ‘Leroy à Paris N° 4737, (batte et cuvette ), ‘Leroy Palais Egalité N° 88’, vers 1795. Cadran en émail blanc, chiffres arabes pour les 10 heures sautantes lisant à dix minutes décimales, aiguilles ‘Breguet’ en laiton, secondes au centre en acier bleui et index auxiliaire à 3 heures ; mouvement en laiton doré, disque de régulateur en argent, pont ajouré et gravé aux initiales ‘L R’ pour Leroy, échappement à virgule, fusée avec chaîne, piliers cylindriques ; boîtier en argent uni à double fond, celui de l’intérieur gravé des indications pour le remontage, le réglage et le temps barométrique, tous les deux portant plusieurs poinçons dont celui de la Maison Commune de Paris institué en 1789. Diam.: 57 mm Collections de Louis et Léon Leroy N° 254 Très rare montre purement décimale qui, d’après la fiche de Leroy et la tradition familiale, aurait appartenu au membre de la Convention Louis Antoine Léon de Saint- Just (1767-1794). Cependant, une autre montre très semblable reproduite dans Adolphe Chapiro, La Montre française …,, 1991, 169, est également attribuée à Saint Just... Cette deuxième montre porte, comme celle ici présentée, une même aiguille à 3 heures, mais associé à une échelle en secteurs de 0 à 30. Leur finalité reste incertaine. Cette montre a figuré dans la section rétrospective de l’Exposition du Décor moderne, de l’horlogerie et de la bijouterie, au Musée Galliera, 1921. Voir le N° 213 du catalogue, joint à la montre ici présentée.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue